De l'autre côté du monde
une création sonore documentaire de Sonia Franco et Boris Gobin
2016 - 38'



De 1998 à sa fermeture pour travaux en 2014, le collectif Les Yeux de l'Ouïe a mené à la maison d'arrêt de Paris-La Santé un atelier vidéo permanent où travaillèrent ensemble personnes détenues, cinéastes et étudiants.
Glanées à travers les productions de l'atelier, "De l'autre côté du monde" fait résonner les voix de ceux qui l'ont traversé. Autant d'expériences singulières, qui, ensemble, tracent le portrait d'un espace collectif où chacun trouve la possibilité d'exister au delà de son statut.

réalisation : Sonia Franco et Boris Gobin
montage : Sonia Franco et Boris Gobin
prise de son : Boris Gobin
mixage : Pierre Devalet

Soutenu dans le cadre du projet Gulliver, financé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, La SACD Belgique, la SACD France, la SCAM Belgique, la SCAM France, la SSA et la RTBF.
Diffusé le 14 novembre 2016 dans l'émission Par-Ouï Dire de Pascale Tison sur RTBF-La Première.
Nominé pour le prix Découvertes-Pierre Schaeffer aux Phonurgia Nova Awards 2017. Mention spéciale du jury.


Précarité, exposition permanente ?
2018 - 8'



Le 7 novembre 2018, agent.e.s d'accueil, médiateurs et médiatrices culturel.le.s du MuCEM étaient en grève pour dénoncer leurs conditions salariales.
Musées, théâtres... Peu de gens savent la précarité et la souffrance au travail dans les institutions culturelles.


La canicule elle est partie
2018 - 4'30



Le 8 août, 8h, après la canicule, un petit déjeuner avec les grands-parents.


Papa recommence
2018 - 4'



Réalisé dans le cadre de 12900dB #1 : LA FIN, séance d'écoute mensuelle de décembre 2018 du collectif sonore Copie Carbone à 12900m2 à Marseille.


Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc (c'est compliqué)
2019 - 7'



Allô le centre de la France
2019 - 3'



Réalisés dans le cadre de 12900dB #3 : CENTRE, séance d'écoute mensuelle de février 2019 du collectif sonore Copie Carbone à 12900m2 à Marseille.

Deux euros de plus
2020 - 1'



Certains après-midis d’été, les rues du petit village de Provence où j’ai grandi résonnent d'une voix de haut-parleur, qui scande inlassablement la montée des enchères.
C’est qu’au milieu des arènes, les raseteurs tentent d’arracher au taureau glands, ficelles et cocardes accrochés à ses cornes.
Réalisé pour le concours "60sec radio" 2020.

Et pour écouter les créations du collectif Copie Carbone c'est par ici !